dimanche 22 avril 2007

Une analyse des résultats par nos politologues

Evolution des résultats entre le sondage et le premier tour :

Après le premier tour au collège, nous constatons quelques différences entre le sondage de janvier et les résultats du vote d'avril :
Ainsi Nicolas Sarkozy a gardé le même nombre de voix, tandis que Ségolène Royal a chuté à 17.6% soit la troisième position alors qu'elle était deuxième ce qui la place après François Bayrou. Ce dernier arrive en deuxième position avec 19.6% des suffrages. Dominique Voynet suit en 4e position avec 9.8% des voix et entre dans le classement.
Par la suite nous avons dans l'ordre Olivier Besancenot, José Bové, Jean-Marie le Pen, Arlette Laguiller.




Analyse du rapport de force au collège :




On constate que la gauche dispose de 41,9 % du suffrage. La droite dispose de 38.2% , le centre 19.6 %. On remarque que les résultats ne sont pas représentatifs du choix en Alsace. En effet, cette région soutient plutôt la droite tandis qu'au collège, on constate un avantage de la gauche si on distingue le centre (Bayrou) de la droite. Néanmoins, si on intègre le centre à la droite, cette dernière reste majoritaire. Elle possède alors 58,1% des voix.



Comparaison des résultats : KLEPPER Valentin
Analyse du rapport de force : SOMMER Julien
Relecture : DEICHTMANN Louise

2 commentaires:

Dominique GLATH a dit…

J'ai lu avec grand intérêt les commentaires de Messieurs KLEPPER et SOMMER sous l'oeil vigilant de Mademoiselle DEICHTMANN. Pour Nicolas SARKOZY, on pourrait penser que nos collégiens font partie d'un panel représentatif de la population française en âge de voter ! C'est ce qui est étonnant car je pensais que les plus jeunes avaient tendance à rejeter l'"autorité" de façon générale et ce score important pour le candidat de la droite me surprend. Au total la droite obtient, comme vous l'avez dit, 38,2 % contre la gauche 41,5 % seulement si on considère le score du centre. Mais vu les débats houleux et les polémiques de ces derniers jours, on peut s'interroger sur la "position" du centre. Au centre, oui, mais plutôt tête tournée vers la droite ou vers la gauche ? La comparaison de l'élection officielle qui a éliminé François Bayrou dès le premier tour et l'élection du Collège PEV qui a porté ce dernier au second tour face à Nicolas Sarkozy sera très intéressante...

Anonyme a dit…

Bravo! une excellente initiative qui "fait bouger" les élèves et qui a dû consommer pas mal d'énergie dans le "carburateur "des professeurs si facilement exposés aux critiques désobligentes dès qu'ils sortent un peu du "GR" ...
Bonne continuation et surtout ...bonnes vacances!
liliane